© AD PRO CLUBMAKER  2017 | All rights reserved |

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon
Logo AD Pro Clubmaker
logo fst golf
logo novatech golf
logo projec x golf
logo accra golf
logo volvik golf
logo areso golf
logo vega golf
log bettinardi golf
logo yonex golf
logo kzg golf
logo miura golf
logo kbs golf
logo mitsubishi golf
logo true temper golf
logo shimada golf
logo aldila golf
logo graphite design golf
logo UST golf
Logo Tackman Golf
logo orka golf
logo exotics golf
logo winn grip golf
logo iomic grip golf
logo lamkin grip golf
logo golf pride golf
logo fujikura golf
logo grafalloy golf
logo nippon shaft golf

MES FORMATIONS ET CERTIFICATIONS

Bonjour et bienvenue,

Je m'appelle Alexandre D'INCAU, je suis clubfitter et

clubmaker.

Ce métier est passionnant, technique et complet.

En quelques années ce hobby a pris tellement de place

qu'il est finalement devenu un métier passion. Issu d'un

autre sport et d'un milieu aéronautique, comment en suis-je

arrivé là … La technique ? Le sport ?

Le sport ? j'en ai toujours fait et celui que j'ai le plus pratiqué

étant jeune a été le rugby où j'ai pu connaitre le haut niveau

en première division et la chance d'avoir un titre de

champion de France et champion des Provinces.

Mon seul matériel "technique" à l'époque était mes crampons et j'adorais m'en occuper ; Les graisser, changer les longueurs de crampons en fonction des terrains, j'avais même remarqué que certaines formes de semelles me donnaient plus d'adhérence que d'autres, malgré la même longueur de crampons mais j'en reparlerai par la suite. A 25 ans, après 2 opérations à l'épaule et un enchaînement de blessures, j'ai décidé d'arrêter.

J'ai pu alors consacrer plus de temps aux autres passions que je pratiquais déjà : le surf, le snowboard, le ski, le skate, le VTT, … et finalement quelque soit la discipline, j'ai toujours adopté la même approche : shape de planches de surf, fartage et affûtage des skis et snowboards, réglage de VTT, … je n'aime pas seulement le sport mais tout ce qui va avec : sa technique, sa technologie et les activités qui lui sont connexes… vous l'aurez compris j'aime prendre le sport dans son ensemble.

Et le golf dans tout ça ? Les premiers essais et les premières conclusions m'ont fait mentir. Je disais que ce sport n'était pas fait pour moi, qu'il n'était pas assez physique et finalement après ma 3ème ou 4ème séance de practice, j'ai décidé d'aller voir un "vrai" prof (sympa pour les copains) afin de conforter mes pensées…. Et donc, en sortant d'une matinée de golf découverte, j'ai couru m'acheter tout l'équipement du parfait golfeur. Le golf m'avait piégé et en écrivant ce texte je me rends compte qu'il a fait bien plus puisqu'il a changé le cours de ma vie.

18 mois après, aux environs des 18 d'index, j'ai essayé lors d'une partie amicale, les wedges de mon parrain et là, j'ai eu des sensations que je n'avais jamais eues auparavant, j'ai fait 3 approches à moins de 50cm du mat. Les clubs répondaient parfaitement, les remontées d'informations étaient top, avec le recul je me suis aperçu que c'était de la chance que ces clubs me conviennent mais sur le coup j'étais scotché… c'était des Taylormade RAC TP avec un shaft Rifle, shaft que je joue toujours. Le soir même je me suis mis à chercher ces clubs mais ils n'étaient disponibles qu'en custom et en sur-mesure. Au fil de mes recherches je suis tombé sur des sites de clubmakers expliquant toute la technicité des shafts, des orientations, des équilibrages, ... C'était passionnant et je me suis dit "pourquoi ne pas commander et essayer de faire mes propres montages". L'aventure a commencé sur un coup de wedge...

À la réception du matériel ça n'a pas été aussi facile que je le pensais et je me grattais pas mal la tête car je souhaitais déjà faire un club qui fonctionnerait bien. J'ai contacté un de mes collègues actuel qui m'a donné quelques renseignements mais j'ai de suite compris que j'avais besoin de me former.

Tout en continuant à travailler chez Turboméca (Safran Helicopter Engines), j'ai, durant mes congés, commencé par des formations de clubmaking puis enchainé par le clubfitting en France, en Angleterre, aux Etats Unis, en Espagne et en Suisse.

Par curiosité naturelle et par passion j'ai passé des soirées entières et des weekends à disséquer les shafts afin de les analyser, comparer leurs caractéristiques et essayer de comprendre pourquoi ce matériel réagissait de telle ou telle manière durant le swing car les cours de clubmaker/clubfitter m’ont amené dans un premier temps à utiliser :

  • Des méthodes basées sur des données de swing chiffrées (vitesse de swing, tempo, release, …) mises en cohérence avec les caractéristiques des matériels utilisés.

  • Des méthodes empiriques basées sur les tests successifs (ça fonctionne, ça ne fonctionne pas).

  • Mon observation et mon feeling personnel

 

En acquérant de l’expérience j'ai pris conscience de la limite des méthodes que j'utilisais car certains joueurs, ayant les mêmes données de swing chiffrées, qui auraient dû déboucher sur les mêmes choix ont, au contraire, débouché sur des matériels différents. J'ai pensé qu'il fallait que j'essaye de comprendre ces différences biomécaniques et peut-être ouvrir une nouvelle voix pour ne pas me limiter à ce qui se faisait déjà.

 

J'ai personnellement toujours eu besoin d'avoir des sensations et ce quel que soit le sport pratiqué au point d'être moins performant avec un matériel qui ne m'apportait pas de sensation ou qui m'en donnait de mauvaises (incohérence entre le geste et la réaction ou retour de celui-ci). Ainsi à travers les sports cités précédemment et maintenant le golf, j'ai essayé à chaque fois de comprendre ce qui me convenait ou ne me convenait pas. En rugby, j'ai noté par exemple que mes performances étaient meilleures sur terrains secs plutôt que gras, que le choix des crampons (forme de la chaussure, positionnement des crampons, taille des crampons à l'avant et l'arrière, …) me facilitait la course, me permettait un gain d'adhérence sur des appuis forts ou encore me procurait des sensations différentes lors de frappes. Au cours de mes formations j'ai découvert les préférences motrices. Comme une évidence, cette approche m'a paru "couler de source" et en cohérence parfaite avec mes expériences, elle me donnait clairement des éléments de compréhension sur le fonctionnement du corps de manière individualisée.

 

Bien que les formations clubmaking et clubfitting me permettent de réaliser un processus complet et performant du fitting à la réalisation des clubs, j'ai souhaité avoir une meilleure vision d'ensemble et j'ai suivi plusieurs formations sur les préférences motrices qui sont un outil supplémentaire pour appréhender la biomécanique unique du joueur.

Je continue régulièrement à me former pour toujours donner le meilleur car mon souci est d'apporter à mes clients une qualité de service et des conseils qui leur permettront de progresser, d'avoir une approche différente du jeu et plus d'objectivité quant à la qualité des clubs standards mais aussi de balayer les idées préconçues marketing par des réalités techniques et mécaniques :   

  • Les modes de fabrication et les tolérances des clubs standards font qu'il y a des différences entre les spécifications annoncées et les spécifications mesurées (rigidité, swingweight, lie, loft, ...)

  • Naturellement le joueur s'adapte à son matériel avec plus ou moins de facilité mais cette composante oblige le joueur à modifier légèrement son swing ou son tempo d'une part et on peut constater des contacts et des vols de balles différents d'un fer à un autre en fonction, par exemple, des lies et des lofts qui varient de manière anormale.

  • Le but est de concevoir une série homogène pour que vos sensations soient les mêmes d'un club à l'autre ; un club qui se fait oublier durant le swing afin que vous puissiez vous concentrer totalement sur votre geste et votre objectif.

  • Adopter une série sur mesure peut avoir un effet immédiat et surprenant sur votre jeu.

 

Mon golf : malgré le fait que j'adore jouer, il m'est difficile de dégager du temps pour m'entraîner et faire des compétitions. A ce jour mon meilleur index est 6.9 et mon meilleur score en compétition -2.

Je vous invite à parcourir les pages de mon site afin d'y trouver plus de détails sur mon métier et les possibilités que je vous offre pour être plus performant dans votre jeu.

Qui suis-je ?